RÉUSSIR LA TRADUCTION ET LA REDACTION DE VOTRE CV EN ANGLAIS ?

​

Votre curriculum vitae est certainement un document unique qui résume vos compétences et vos réalisations personnelles. Or, dès que vous pensez à le faire traduire vers la langue anglaise, sachez que vous devez vous conformer à de strictes normes de fond et de forme. Ces critères sont propres à cette langue spécifique et notamment aux besoins ​de vos prochains recruteurs. Une version soigneusement transmise est un atout potentiel pour décrocher un entretien d’embauche, et pourquoi pas l’emploi dont vous rêvez. En effet, ​réussir la traduction d'un CV en anglais ne veut pas dire traduire mot à mot sa version française. Mais, il faut l’adapter aux subtilités de la langue du pays anglophone ​que vous ciblez. Pour cela, suivez bien nos instructions afin de traduire correctement le contenu de votre CV en langue anglaise.

SOMMAIRE :
  • Les étapes de la traduction d'un curriculum vitae en anglais
  • Optimiser un CV par une lettre de motivation soigneusement structurée
  • Recourir aux outils de traduction en ligne
  • Opter pour un service de traduction professionnelle
  • Différence de CV entre les pays anglophones
  • Les fautes à éviter dans la traduction d'un CV en langue anglaise
  • Importance de l’étape de la relecture
  • Petit lexique français-anglais
1

LES ÉTAPES DE LA TRADUCTION D’UN CV EN ANGLAIS

La présentation et la démarche à suivre dans votre curriculum vitae correctement traduit en langue anglaise sont d’une importance majeure, le saviez-vous ? Dans ce cas-là, la question qui demeure primordiale est : par quelle rubrique doit-on commencer ? Quelle information doit-on mettre en valeur ? Voilà en ce qui suit les étapes à suivre, pas par pas, pour présenter un CV respectant les normes anglaises.

  • 1. L'ÉTAT CIVIL (Personal details) : tout comme dans un CV rédigé en français, il faut indiquer en premier lieu votre nom et prénom. Aussi, votre adresse, numéro de téléphone et mail. Aux États-Unis, et conformément aux mesures d’anti discrimination, il est interdit de préciser l’âge, le sexe ou de joindre une photo. En Grande Bretagne, vous pouvez préciser ces informations, si vous le souhaitez.
  • 2. LES OBJECTIFS PROFESSIONNELS (Professional objective) : certains candidats anglophones placent cette rubrique vers la fin de leurs CV. Mais, sachez que cela peut réduire de son efficacité. Il est donc plus adéquat de la placer directement après l’état civil et d’y indiquer clairement vos attentes professionnelles​. Ensuite, les responsabilités que vous aimeriez que vos recruteurs vous confient et les compétences que vous pouvez mettre à leur profit.
  • 3. LA FORMATION (Education) : distinguez votre formation initiale qui se traduit en anglais par « Education » de votre formation continue qui se traduit par « Training ». Or, vous pouvez ensuite préciser cette information dans l’encadré « Activités professionnelles ». Si vous êtes un jeune diplômé, il s’agit donc d’une étape très importante pour mettre en valeur le niveau d’étude que vous avez atteint. ​Mais aussi, l’ensemble des compétences que vous avez acquises.
  • 4. LES COMPÉTENCES PARTICULIÈRES (Special skills) : cette partie englobe les stages de formation et les séminaires que vous avez suivis. Vous devez y indiquer d’une manière précise vos compétences linguistiques et informatiques qui peuvent vous servir d’atouts pour votre candidature. Et en tant que francophone, vous pouvez préciser si vous êtes "bilingue : bilingual", ​"courant : fluent", ou "intermédiaire : moderate".
  • 5. L’EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE (Work experience) : énumérez les stages et les missions que vous avez réalisés. ​Utilisez les verbes d’action sans tenter de présenter ces stages en tant que métiers à part entière. ​Vos prochains recruteurs percevront mal cette précision.
  • 6. DIVERS (Miscellaneous) : les recruteurs anglais sont plus attentifs à cette rubrique que les Français. Ils considèrent ces informations comme étant le révélateur de votre personnalité. Exprimez donc vos passions, vos activités sportives ou créatives afin de fournir une meilleure image de vous.
  • 7. LES RÉFÉRENCES (References) : il s’agit d’une autre spécificité propre aux Britanniques et aux Américains. Ces derniers sont vraiment soucieux de vérifier les informations qui leur seront livrées. Indiquez donc les noms et les coordonnées de deux ou trois personnes pouvant être témoins de vos compétences professionnelles.
  • Remarque :

Tout comme en France, vous pouvez joindre une lettre de motivation (cover letter) dactylographiée avec votre curriculum vitae.