RÉUSSIR LA TRADUCTION ET LA REDACTION DE VOTRE CV EN ANGLAIS ?

Traduire votre curriculum vitae afin de trouver le travail dont vous rêvez au-delà des frontières de votre pays est important, voire même obligatoire. Ceci vous permet de favoriser vos chances de décrocher votre entretien d’embauche par rapport aux autres postulants et d’ouvrir les portes pour une carrière professionnelle à l’étranger.

En effet, si vous souhaitez traduire votre CV dans une langue aussi particulière telle que l’anglais, vous devez certainement prendre en considération les exigences de vos prochains recruteurs anglophones. Pour ce faire, suivez nos instructions mentionnées ci-dessous afin d’adapter correctement le contenu de votre dossier de candidature rédigé en français avec celui de la langue anglaise.

SOMMAIRE :

  • Les étapes de la traduction d'un curriculum vitae en anglais
  • Optimiser un CV par une lettre de motivation soigneusement structurée
  • Recourir aux outils de traduction en ligne
  • Opter pour un service de traduction professionnelle
  • Différence de CV entre les pays anglophones
  • Les fautes à éviter dans la traduction d'un CV en langue anglaise
  • Importance de l’étape de la relecture
  • Petit lexique français-anglais
1

LES ÉTAPES DE LA TRADUCTION D’UN CV EN ANGLAIS

La présentation et la démarche à suivre dans votre curriculum vitae correctement traduit en langue anglaise sont d’une importance majeure, le saviez-vous ? Dans ce cas-là, la question qui demeure primordiale est : par quelle rubrique doit-on commencer ? Quelle information doit-on mettre en valeur ? Voilà en ce qui suit les étapes à suivre, pas par pas, pour présenter un CV respectant les normes anglaises.

  • 1. L'ÉTAT CIVIL (Personal details) : tout comme dans un CV rédigé en français, il faut indiquer en premier lieu votre nom et prénom, adresse, numéro de téléphone et mail. Aux États-Unis, et conformément aux mesures d’anti discrimination, il est interdit de préciser l’âge, le sexe ou de joindre une photo. En Grande Bretagne, vous pouvez préciser ces informations, si vous le souhaitez.
  • 2. LES OBJECTIFS PROFESSIONNELS (Professional objective) : certains candidats anglophones placent cette rubrique vers la fin de leurs CV, mais cela peut réduire de son efficacité. Il est donc plus adéquat de la placer directement après l’état civil et d’y indiquer clairement vos attentes professionnelles, les responsabilités que vous aimeriez que vos recruteurs vous confient, ainsi que les compétences que vous pouvez mettre à leur profit.
  • 3. LA FORMATION (Education) : distinguez votre formation initiale qui se traduit en anglais par « Education » de votre formation continue qui se traduit par « Training » et que vous pouvez ensuite préciser dans l’encadré « Activités professionnelles ». Si vous êtes un jeune diplômé, il s’agit donc d’une étape très importante pour mettre en valeur le niveau d’étude que vous avez atteint ainsi que l’ensemble des compétences acquises.
  • 4. LES COMPÉTENCES PARTICULIÈRES (Special skills) : dans cette partie qui englobe les stages de formation et les séminaires que vous avez suivis, indiquez d’une manière précise vos compétences linguistiques et informatiques qui peuvent vous servir d’atouts pour votre candidature. Et en tant que francophone, vous pouvez préciser si vous êtes bilingue : bilingual, courant : fluent, ou intermédiaire : moderate.
  • 5. L’EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE (Work experience) : énumérez les stages et les missions que vous avez réalisés à l’aide de verbes d’action sans tenter de présenter ces stages en tant que métiers à part entière, car cela sera mal perçu de la part de vos prochains recruteurs.
  • 6. DIVERS (Miscellaneous) : les recruteurs anglais sont plus attentifs à cette rubrique que les Français, ils considèrent ces informations comme révélateur de votre personnalité. Exprimez donc vos passions, vos activités sportives ou créatives afin de fournir une meilleure image de vous.
  • 7. LES RÉFÉRENCES (References) : il s’agit d’une autre spécificité propre aux Britanniques et aux Américains soucieux de vérifier les informations qui lui seront livrées. Indiquez donc les noms et les coordonnées de deux ou trois personnes pouvant être témoins de vos compétences.
  • Remarque :

Tout comme en France, vous pouvez joindre une lettre de motivation (cover letter) dactylographiée avec votre curriculum vitae.

Optimiser un CV par une lettre de motivation soigneusement structurée :

À l’image de votre Curriculum vitae, la lettre de motivation, dénommée également lettre d’accompagnement, doit être formelle et correctement structurée. Comme susmentionné, elle doit tenir sur une seule page, contenir pas plus de trois paragraphes et être systématiquement dactylographiée. Démarrer votre traduction sur la base d’une lettre soigneusement rédigée en langue française est fondamental pour garantir une qualité supérieure du résultat final. Ceci ajoute de la valeur à votre demande de candidature pour le poste que vous ciblez.


En effet, votre lettre de motivation traduite en langue anglaise doit strictement répondre à ces trois critères :



  • Un interlocuteur unique et bien ciblé : votre lettre d’accompagnement doit être adressée à une personne identifiée dans l’entreprise où vous allez déposer votre candidature. N’hésitez pas également à vous renseigner sur le titre de cette personne afin de le mentionner clairement sur votre lettre.
  • Un poste particulier : votre dossier de candidature en général, et la lettre d’accompagnement en particulier doivent formuler une réponse à une offre d’emploi bien particulière. Votre demande doit alors être faite pour un poste particulier qui s’adapte à vos compétences professionnelles.
  • Trois paragraphes précis : vous ne devez pas, dans cette étape, reprendre ce que vous avez déjà mentionné dans votre CV. Il s’agit de mettre en valeur l’intérêt pour lequel vous désirez postuler dans cette entreprise et pas dans une autre. Ensuite, votre recruteur américain appréciera votre méthode pratique de solliciter un entretien d’embauche.

N’hésitez pas à utiliser un style direct et précis et de choisir le langage approprié par rapport à l’offre d’emploi qui vous intéresse.

Recourir aux outils de traduction automatique en ligne

Faire traduire votre CV en langue anglaise à l’aide d’un outil de traduction automatisé est possible, mais uniquement à titre complémentaire. Le résultat obtenu est souvent généralisé et ne pourra pas répondre au critère de la précision requise. Reste à savoir qu’il existe actuellement des logiciels avancés qui peuvent accélérer votre tâche de traduction, à condition d’opter pour une relecture humaine réalisée par une personne professionnelle. Nous pouvons alors vous orienter pour les outils suivants étant jugés pour leur caractère fiable.

1) Linguee :

Il s’agit d’une interface très interactive qui combine un moteur de recherche à un dictionnaire bilingue français-anglais. Linguee propose des traductions présentées d’une manière très claire et illustrées par de multiples exemples dans le même contexte. Il suffit de taper le mot que vous souhaitez traduire pour afficher les phrases contenant des exemples correspondants.

2) Reservo :

Un service de traduction gratuit en ligne est combiné à un dictionnaire, à un outil de grammaire, de conjugaison et de correction. Reservo est fiable et pratique à utiliser par ceux qui souhaitent avoir une traduction mot à mot du terme ou de l’expérience recherchée. Cet outil propose également des exemples de phrases qui contiennent le mot français traduit en langue anglaise. À comparer avec le contexte de votre CV.

3) Bing translator :

C’est la forme la plus classique d’un traducteur automatisé en ligne. Bing translator est un moteur de recherche qui propose une traduction mot à mot dont la précision fait parfois défaut. L’avantage de cet outil est la possibilité d’y insérer un texte tout entier et d’obtenir une réponse instantanée pour votre demande de traduction. Avec Google traduction, Bing translator forme les leaders absolus de la traduction en ligne.

Opter pour un service de traduction professionnelle :

Rien ne pourra gêner votre employeur anglais que le fait de lui présenter un curriculum vitae plein d’erreurs de tout type : grammaire, structure de phrases, orthographe, style et cohérence. Pour éviter cette mauvaise impression que vous pouvez lui donner dès votre premier contact, nous vous conseillons de faire appel à une agence de traduction spécialisée. Avec les services actuellement proposés en agences ou directement en ligne, vous pouvez obtenir une version soigneusement transmise dans la langue anglaise à un prix très abordable.

En effet, la concurrence entre ces prestataires de traduction professionnelle vous permettra de bénéficier d’une fourchette de prix adaptée à votre budget. Les tarifs de traduction de CV dans la paire de langues français-anglais se situent entre 18 et 38 € et conviennent parfaitement à tous les besoins. Vous pouvez ainsi garantir rapidité, fiabilité et professionnalisme. Ensuite, ces agences acceptent de réaliser vos projets dans les plus brefs délais si vous avez besoin d’une traduction en urgence. Alors, demandez vite votre devis immédiat et faites part de vos attentes spécifiques.

Différence de CV entre les pays anglophones :

Il existe plusieurs formes et fonds de CV traduits en langue anglaise, et ce d’un pays anglophone à un autre. Découvrez dans le tableau récapitulatif ci-dessous ce que vous devez mentionner et ce que vous devez éviter selon l’origine de votre futur recruteur anglais.

PAYs anglophone

Ce que vous devez mettre dans votre CV

Australie

  • Opter pour un CV très détaillé (de 4 à 6 pages).
  • Indiquer le prénom puis le nom (pas l’inverse).
  • Utiliser quelques couleurs, le caractère gras et le soulignement.
  • Développer la partie expérience professionnelle.
  • Nommer au moins deux références qui soient disponibles.

Grande Bretagne

  • Un CV qui ne dépasse pas 2 pages.
  • Opter pour la forme de date britannique : 17 August 2016 ou 17th Auguste, 2016.
  • Parler de ses réalisations (achivements) en insérant des chiffres.
  • L’équivalent de « career planning » en anglais US se dit « professionnal objective » en anglais GB pour désigner objectif professionnel en français.

États-Unis

  • Un CV moins volumineux, mais très concis.
  • Jouer sur le format des informations et souligner les plus importantes.
  • Affirmer clairement votre objectif professionnel.
  • Laisser une marge suffisante en haut et en bas du CV.
  • Opter pour le format de la date américaine : 17/08/2016.

Canada

  • Un CV de 1 à 3 pages.
  • La rubrique de renseignements personnels doit uniquement contenir : non, prénom, adresse, numéro de téléphone et e-mail.
  • La rubrique « objectif de carrière » doit être la première à mentionner.
  • Utiliser la chronologie inversée.
  • Préciser en toutes lettres le nom des diplômes et des formations.

PAYs anglophone

Ce que vous ne devez pas mettre dans votre CV

Australie

  • Pas de photos sur votre CV.
  • Pas trop d’informations personnelles, ce sont les diplômes qui comptent le plus.
  • Pas de longs paragraphes, mais un CV plutôt aéré.
  • Ne pas traduire l’intitulé des diplômes.

Grande Bretagne

  • Ne pas mentionner les équivalences de diplômes.
  • Pas de photo, pas d’âge, pas d’adresse.
  • Les références n’apparaissent pas sur le CV. Il suffit de mettre la mention : References available upon request.

États-Unis

  • Pas de CV trop long ou trop condensé.
  • Pas de longues phrases ni de paragraphes encombrés.
  • Aucune information sur le statut marital, religion, race ou intérêts personnels.

Canada

  • Pas de longs paragraphes ni de détails extra-professionnels.
  • Ne pas écrire uniquement les initiales des écoles, des universités ou des centres de formation.
  • Éviter les tournures de phrases passives et impersonnelles.

LES FAUTES À ÉVITER DANS LA TRADUCTION D’UN CV EN LANGUE ANGLAISE :

  • 1. Essayez d’être précis et concis, votre CV ne doit pas dépasser deux pages soigneusement présentées, mais ne perdez pas votre temps à les colorer, car elles doivent être en noir et blanc ce qui va refléter plutôt leur aspect professionnel.
  • 2. Respectez les règles d’écriture de dates ou d’abréviations qui varient incontestablement entre le français et la langue anglaise.
  • 3. Évitez d’écrire votre nom de famille ou de ville avec des lettres majuscules, car il s’agit d’une habitude typiquement française.
  • 4. Faites attention à l’orthographe, notamment aux « faux amis », ces termes qui se ressemblent fortement dans les deux langues, mais qui ne possèdent pas les mêmes significations.
  • 5. N’utilisez pas des expressions de l’anglais britannique et des expressions de l’anglais américain à la fois, plutôt, veillez à utiliser la langue spécifique de votre interlocuteur.
  • 6. Fournissez des informations strictement objectives, sans exagération, et laissez vos prochains recruteurs, eux-mêmes, juger vos compétences. Et sachez qu’ils vont vérifier rigoureusement la vraisemblance et les sources des informations qui figurent sur votre CV. Toutefois, les expériences professionnelles sont très importantes pour les employeurs anglais, attachez donc un soin particulier à cette rubrique.
  • 7. Dans le cas où il existe des équivalents anglais à vos diplômes, mentionnez-les à condition de ne pas remplacer les termes français par des termes anglais, car le premier système éducatif diffère considérablement du deuxième, et c’est ainsi que les équivalents ne vont être qu’approximatifs.

Importance de l’étape de la relecture professionnelle :

Dès que vous terminez de traduire votre CV en langue anglaise selon nos instructions susmentionnées, il est convenu de le faire relire par un professionnel qualifié. Ceci vous permet de corriger les imperfections terminologiques et typographiques qui peuvent vous échapper lors de la traduction. Ayez recours à un professionnel natif dont la langue maternelle est l’anglais afin qu’il améliore la qualité rédactionnelle de votre curriculum vitae. Vous obtiendrez ainsi un dossier de candidature exempt d’erreur, ce qui améliorera la satisfaction de vos prochains recruteurs anglophones.

En outre, il existe actuellement plusieurs sociétés de traduction spécialisées qui peuvent vous proposer le meilleur service de relecture pour votre CV traduit par vous-même. Internet pourra également faciliter et accélérer votre recherche afin de trouver l’offre la plus optimale en ce qui concerne le rapport qualité/prix.

En conclusion, sachiez que les recruteurs anglais sont encore plus soucieux et exigeants devant un candidat étranger. Afin d’avoir l’emploi qui vous stimule vraiment, veillez à présenter un Curriculum Vitae irréprochablement traduit et soigneusement formulé selon les normes de présentation de dossiers de candidature de chaque pays anglophone.

Petit lexique français-anglais :

- Veuillez trouver ci-dessous un tableau contenant les termes et les expressions les plus utilisés dans la localisation d'un CV.

Français Anglais
Informations personnelles Personal information.
Nom (s)/Prénom (s) Surname(s)/First name(s).
Adresse Address (es).
Téléphone (s) Telephone(s).
Courrier électronique E-mail (s).
Nationalité Nationality (-ies).
Date de naissance Date of birth.
Lieu de naissance Birthplace.
Situation familiale Family situation.
Sexe Gender.
Emploi recherché Desired employment.
Domaine de compétences Occupational field.
Expérience professionnelle Work experience.
Éducation et formation Education and training.
Compétences personnelles Personal skills and competences.
Activités principales Main activities and responsibilities.
Aptitudes et compétences skills and competences.
Fonctions ou postes occupés Occupation or position held.
Permis de conduire Driving licence (s).
Langue (s) maternelle (s) Mother tongue(s).
Stages Internships.
Dates Dates.
Annexes Additional information.

Si finalement vous êtes dans l’incapacité de faire le travail tout seul et vous désirez que votre CV soit traduit par un professionnel, n’hésitez pas à nous contacter.